L' ASBL

Le 31 décembre 1998, paraissaient, dans le Moniteur Belge, les statuts constitutifs de l’a.s.b.l. Athus et l’Acier. Cette association était constituée de 28 membres dont 18 sont des retraités de l'ex-usine sidérurgique d'Athus. Tous sont bénévoles.

 

L'Association a pour but, en dehors de tout esprit de lucre, de réaliser toute activité d'animation et de recherche de nature à valoriser la mémoire, le patrimoine et l'histoire de la sidérurgie dans le Sud-Luxembourg.

 

Cette réalisation doit permettre de faire découvrir aux jeunes générations, l'évolution de leur milieu de vie tant sur le plan économique, social, culturel, démographique...

 

Elle pourra également faire connaître les entreprises installées sur le P.E.D. et les zones transitoires de la même région de manière à relier le passé au présent.

 

A ce jour, aucune réalisation de ce type n'existe dans cette région qui s'intègre dans le contexte transfrontalier du bassin lorrain belge, français et grand-ducal.

 

L’Association  a dans ses préoccupations principales, la gestion de « L’Exposition Permanente Athus et l’Acier ».

 

Cette Exposition Permanente rassemble tous les documents, témoignages et outils relatifs à la sidérurgie du Sud-Luxembourg. Elle met en avant le passé industriel de la région du point de vue technologique, social, culturel. Elle élabore, également, un outil pédagogique (publications, vidéos, visites de sites sidérurgiques...) destiné à transmettre la mémoire du passé industriel de la région.

 

De ce glorieux passé sidérurgique qui a marqué la vie régionale durant plus d'un siècle, il ne reste malheureusement que peu de vestiges visibles.

 

Après la fermeture, le dépit et la volonté d'enterrer un souvenir si pénible, ont fait disparaître de nombreuses traces.

 

Pourtant, des trésors se cachent encore chez les principaux intéressés c'est-à-dire les anciens sidérurgistes. Etant donné leur âge, notre projet reste la dernière possibilité de rassembler ces témoignages du passé et de les valoriser.

 

Ce projet, du fait qu'il soit unique en son genre, peut constituer un pôle d'attraction vers une localité qui commence à sortir péniblement du marasme économique.

 

L'originalité de l’Association est assurée par le fait qu'elle soit la seule en son genre dans le Sud-Luxembourg et qu'elle est mise sur pied par les ex-sidérurgistes eux-mêmes.

 

  • ils participent à l'élaboration de l'exposition.
    • ils assurent les permanences destinées à la récolte du matériel et des documents.
    • ils assurent le rôle de guide lors des visites de groupes scolaires et ont ainsi l'occasion de faire connaître leur métier et les conditions de travail qui furent les leurs.

 

La fermeture a laissé des plaies vives dont les conséquences sont encore perceptibles actuellement.

 

Valoriser le passé auprès des jeunes permettra, sans doute, de ranimer des valeurs qui ont été souvent bafouées auprès de la génération précédente.

 

La prise de conscience de la possibilité de reconvertir d'anciennes friches industrielles en un parc industriel transfrontalier florissant (PED) doit susciter chez eux des motivations et l'espoir d'un avenir moins pessimiste.

 

Des membres de la majorité des familles de la région ont travaillé dans l'entreprise et celles-ci sont particulièrement intéressées par ce passé encore si présent dans la mémoire des habitants.

 

Cette idée originale est née suite à une exposition temporaire d’une semaine, en octobre 1997, réalisée 20 ans après la fermeture de l’usine. Elle était intitulée « Il était une fois l’acier à Athus ». L’engouement des anciens sidérurgistes, de leurs familles, du public, des écoles a donné l’idée à Anne-Marie BIREN de réaliser une exposition, non pas de quelques jours mais une exposition permanente qui retracerait l’histoire de la fabrication de l’acier à Athus de 1872 à 1977 c'est-à-dire durant 105 ans.

 

De là, l’idée de regrouper d’anciens sidérurgistes pour l’aider dans cette énorme tâche.

Photo prise le jour de l'inauguration de l'exposition

Monsieur Roger AIMONT, ancien ingénieur de l’usine, est nommé président de l’association et maître d’œuvre pour l’aspect technique de l’exposition permanente.

 

Une collecte d’anciens outils et documents a été réalisée par les sidérurgistes eux-mêmes. Des donateurs, connus ou anonymes ont confié toutes sortes d’outils utilisés à l’usine d’Athus. Et cette collecte n’est pas terminée.

 

Après un passage dans les locaux de l’ancien bâtiment Hachelle à Athus, en mai 2001, mis à disposition par l’administration communale d’Aubange, l’exposition a fait un retour aux sources. A savoir le site de l’ancienne usine.

 

Idelux, gestionnaire du site, a mis à disposition de l’association, l’ancien atelier mécanique rénové. Et c’est dans ce lieu, hautement symbolique, que se tient l’Exposition Permanente Athus et l’Acier.

 Aujourd'hui Monsieur AIMONT n'est plus mais les membres de l'ASBL mettent tout en oeuvre pour continuer dans ses traces à faire vivre cette tranche d'histoire industrielle et humaine.

 

Membres de l’Assemblée Générale :

Binet Christian

Boterberge Jean           - Trésorier

Bougard Josiane

Dondelinger Jean Paul

Gilbert Klee

Fery Alain

Forget Claude

Gérard Paul

Gillet Camille

Jacob Andy

Guy Boon

Jacob Rudy

Klein Anne-Marie           - Présidente

Morsaint Berthe

Michèle Majérus               - Secrétaire

Rassel Raymond